Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 27 Janvier 2017. Cécile Coulon Jean Giono même combat !

Publié le

Bonjour !

Chose promise chose due, j'ai lu le dernier Cécile Coulon et je vais essayer de vous convaincre de courir (vite) chez votre libraire indépendant préféré ( Je vous rappelle d'ailleurs que le prix du livre est unique en France, que les libraires que vous croisez en rayon sont uniques aussi et qu'Amazon est une vaste fumisterie et peut nuire fortement à la survie de nos chers commerces de proximité )

Alors, voilà l'objet du délit :

A la lecture, vous allez vite vous demander comment une jeune femme de bientôt 27 ans, peut écrire un tel roman. Jean Giono avait 34 ans quand il a écrit "Colline" et c'était son premier opus. Le parallèle entre les deux est très simple à faire : Vous prenez un village , une dizaine de personnages, des croyances, des trahisons, des peurs mais attention pas de sanglier chez Cécile Coulon (personnage "central" de "Colline") mais de l'amour ! Beaucoup d'amour ! L'amour à l'ancienne, les premiers frissons, le premier rendez-vous ... Le roman déroule la vie de trois personnages avec une lenteur digne des plus belles soirées à la campagne devant une cheminée. Dans un style maitrisé mais pas assez fou pour moi, Cécile Coulon récite ses gammes. Elle fait d'une histoire simple un vrai roman social. Certains passages (notamment la scène de l'étang) ont un goût de bonbons à la violette, et je préfère les bonbecs au gingembre. Alors voilà, je posais la question : "comment Cécile Coulon peut écrire un tel roman ?" J'ai un bout de réponse mais elle n'engage que moi ! Je crois qu'elle a vieilli trop vite ou qu'elle ment sur son âge !

A demain !

Commenter cet article